¡Viva el Carnaval de Barranquilla!

Le Carnaval de Barranquilla est le second plus grand en Amérique Latine (après celui de Rio de Janeiro au Brésil). Il est souvent considéré comme beaucoup plus authentique que celui de Rio, car moins commercial et extrêmement plus spontané.

C’est la fête la plus importante de la Colombie et le Carnaval a d’ailleurs été inscrit en 2008 au patrimoine culturel et immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Le Carnaval dure officiellement 4 jours (cette année, ce sera du samedi 10 février au mardi 13 février) mais, à Barranquilla, il y a une période de “pré-Carnaval” qui vient juste de commencer !

Ainsi commence maintenant une période continue de fêtes qui va faire vibrer Barranquilla pendant un mois entier !

Il y a aura des concerts, des bals dans les rues, des défilés, beaucoup de manifestations spontanées sans oublier le fait que les voisins organiseront leurs propres festivités dans leur pâté de maisons.

C’est naturellement une période d’excès : peu de sommeil et beaucoup de boissons (entre autres excès !). D’ailleurs, le héro du Carnaval s’appelle Joselito Carnaval. C’est un jeune homme qui décida de faire tant la fête durant le Carnaval que, après avoir tant dansé, tant bu et tant fait l’amour qu’il mourut à la fin du Carnaval. Il est d’ailleurs symboliquement enterré le mardi (le dernier jour du Carnaval) et ressuscitera l’année suivante !

Joselito est symboliquement enterré le dernier jour du Carnaval.
Joselito est symboliquement enterré le dernier jour du Carnaval.

Mais, pour vraiment comprendre le Carnaval de Barranquilla, il faut savoir que le Carnaval est un gigantesque jeu de rôle grandeur nature (à l’échelle d’une ville entière).

Vous pouvez ainsi vous déguiser, être donc totalement anonyme (en portant un déguisement et un masque) et prétendre ainsi être une autre personne ! D’ailleurs, saviez vous que, en latin, le mot “persona” voulait dire “masque” ?

Le Carnaval de Barranquilla, une fête totalement païenne, crée ainsi une incroyable dualité entre votre propre personnalité et celle que vous désirez devenir pendant quelques semaines. Du type “Docteur Jekyll et M. Hyde”. Sous l’anonymat de votre déguisement et de votre masque.

Ainsi, une personne timide et introvertie pourra totalement changer de personnalité pendant quelques semaines ! Et pourquoi pas ?

C’est ce déguisement et cet anonymat qui sont l’âme du Carnaval de Barranquilla : les festivités sont tout simplement un prétexte pour participer à un jeu de rôle.

Bien, sûr, il existe des racines historiques pour tout ceci. Lorsque les conquistadors espagnols envahirent (ce qui allait devenir) la Colombie, ils avaient tendance à se saouler puis à violer les femmes des villages avoisinants. Les hommes de ces villages décidèrent alors de se déguiser en femmes. Les espagnols s’approchaient alors de ces “femmes” qui se faisaient ensuite un plaisir de leur trancher la gorge !

Ce fait historique est reproduit chaque année dans le Carnaval avec la fameuse danse des “farotas” :

La fameuse danse des
La fameuse danse des “farotas” où les hommes se déguisaient en femmes afin de piéger les conquistadors espagnols.

Le Carnaval de Barranquilla est très complexe si vous désirez véritablement en  comprendre ses origines. Ce n’est pas simplement une occasion de faire la fête pendant un mois. C’est surtout une possibilité de comprendre l’histoire de la Colombie et d’y participer en devenant un acteur…

D’un point de vue pratique, j’adore que le fait que quelqu’un dans mon  supermarché Olímpica a certainement un grand sens de l’initiative (ainsi qu’un grand sens de l’humour) afin d’augmenter les ventes de boissons alcoolisées dans son rayon !

Produits jumelés !
Produits jumelés !

Le 31 décembre en Colombie – avec des lentilles

Je viens de passer le 31 décembre avec une amie colombienne avec laquelle j’avais organisé un petit réveillon.

J’ai été un peu surpris lorsqu’elle arrivée chez moi avec un sac de lentilles. Lorsque je lui ai posé la question, elle m’a dit d’attendre minuit et que tout serait alors révélé…

Effectivement, alors que minuit sonnait, elle a commencé à jeter ses lentilles dans toute la maison y compris sur moi (et sur mes chats !).

Apparemment, les lentilles sont un symbole d’argent. Pour n’avoir aucun problème financier dans cette nouvelle année, il est donc important de se concentrer sur les lentilles…

En Colombie, lentilles = argent
En Colombie, lentilles = argent

Puis, juste après minuit, elle m’entraîna  dans une folle visite de mon quartier.

Toujours avec son sac de lentilles.

L’idée étant de lancer des lentilles sur chaque personne que rencontrez dans votre quartier – que vous la connaissiez ou non – en lui souhaitant un “Feliz Año Nuevo” !

 

S’occuper des chats errant en Colombie

Celles et ceux qui suivent ce blog sauront que, chaque soir, je laisse quelques poignées de croquettes sur mon balcon afin de nourrir les pauvres chats errant de mon quartier. Cela ne me coûte pas grand chose et, apparemment, cela est un grand réconfort pour les quelques visiteurs nocturnes qui ont pris l’habitude de visiter mon balcon à des heures indues.

Mon premier billet sur ce sujet.
Mon second billet sur ce sujet.

N’oubliez-pas cependant que ces croquettes sont des aliments secs et qu’il est donc impératif de fournir à ces chats une source d’eau.

Ce problème est d’autant plus impératif à Barranquilla (où je vis) sachant qu’il ne pleuvra pas entre les mois de décembre et de mai.

J’ai donc rajouté un bol d’eau sur mon balcon et, à en juger, il était grand temps que je le fasse !

Des croquette, bien sûr, mais n'oubliez-pas l'eau !
Des croquette, bien sûr, mais n’oubliez-pas l’eau !

N’oubliez-pas de changer l’eau chaque jour ! Avec la venue des vents alizés, ce bol se remplira chaque jour de poussière.

Mais pourquoi tant de chats ? Et en Colombie !

Beaucoup de personnes me posent cette question : “Henry, pourquoi aimes-tu autant les chats ? Pourquoi semblent-ils régir ta vie en Colombie ?”.

J’aime aussi les chiens (et les hamsters, etc.), mais j’avoue avoir une préférence pour les chats. En effet, j’ai toujours été séduit par l’indépendance des chats.

Les chats sont des animaux qui, à l’encontre des chiens, sont totalement indépendants. Leurs sentiments envers vous ne dépendent pas d’une relation avec un maître. En fait, ils vous considèrent plutôt comme leur “chef de meute” (c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils vous rapportent les proies qu’ils chassent que vous risquez d’ailleurs de trouver sur le seuil de votre maison et même sur votre lit !).

Ils vous aiment, mais ils vous le montreront lorsque eux auront décidé de vous le montrer. À leur propre rythme et selon leur humeur.

C’est cette indépendance de sentiments qui m’a toujours séduit.

Je me retrouve donc actuellement en Colombie avec cinq chats

1) Une chatoune française qui a traversé l’océan atlantique avec moi. Elle avait décidé de vivre en France avec moi. Pouvais-je donc l’abandonner en France ?

Myrina
Myrina

Elle est maintenant aveugle et sans dents. J’en ai déjà parlé ici.

2) Une autre chatoune colombienne qui a décidé de rejoindre ma vie. J’en ai déjà parlé ici :

Charlotte, rescapée des rues de Barranquilla, avec sa tache d'huile, le jour où elle a décidé d'entrer dans mon immeuble et de me suivre dans l'escalier.
Charlotte, rescapée des rues de Barranquilla, avec sa tache d’huile, le jour où elle a décidé d’entrer dans mon immeuble et de me suivre dans l’escalier.

3) Puis l’on continue avec ce chaton qui, un jour, a décidé d’enter dans ma maison. Je l’ai mentionné ici.

Une autre rognure dont je n'avais pas besoin... Mais je ne sais pas dire
Une autre rognure dont je n’avais pas besoin… Mais je ne sais pas dire “NON”…

4) Puis l’on continue avec un autre chaton qui m’a adopté alors que je me promenais dans les rues de Barranquilla. J’en ai parlé ici.

Domi, un autre rescapé des rues de Barranquilla
Domi, un autre rescapé des rues de Barranquilla

5) Et, pour finir, une autre chatoune minuscule qui a aussi décidé de m’adopter. Tel que mentionné ici.

Elle tient dans l'une de mes chaussures !
Elle tient dans l’une de mes chaussures !

Au final, je ne regrette rien. Même si ce n’est pas trop facile de gérer cette grande écurie !

Mais, vivant en Colombie, je suis un acteur qui se doit d’accepter ce que chaque jour peut offrir dans ce pays. Chaque jour vécu vous apportent de nouvelles surprises – libre à vous de les accepter ou non. Je ne regrette certes pas mes choix d’avoir adopté cette ménagerie éclectique qui me donne tant de plaisir dans ma vie quotidienne !

El Día de la Velitas (Le Jour des Petites Bougies)

Voici une copie d’un billet que j’ai originellement publié en décembre 2011 :

“El Día de las Velitas” (littéralement : Le jour des petites bougies) est une fête très importante en Colombie. Elle est célébrée le 8 décembre (qui est toujours un jour férié), mais les célébrations commencent dès la veille au soir.

Cette fête est en l’honneur de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie (pour ceux d’entre vous qui parlent espagnol, voir ici l’article de Wikipedia). Elle marque également officieusement le début de la période des fêtes de Noël en Colombie.

Le 7 décembre après le coucher du soleil (juste avant l’aube dans la région des Caraïbes), les colombiens placent des bougies, chandelles, lanternes et/ou farandoles sur les rebords de leurs fenêtres, balcons et porches. Sans oublier sur les trottoirs et murets ainsi que dans les parcs et les squares ! Les photos ci-dessous (que je n’ai pas prises) vous donneront un aperçu de cette très jolie tradition (cliquez sur les photos pour les agrandir).

 

Bon, la partie “culturelle” de ce billet étant maintenant terminée  😉 , je vais de ce pas descendre dans la rue et prendre quelques photos pour vous donner une idée plus subjective de cette fête…

*****

Je descendis dans la rue pour voir ce que mes voisins avaient organisé. Pour être tout à fait honnête, rien de bien spectaculaire, mais au moins ils avaient fait l’effort d’acheter des bougies et des farandoles comme ces photos en témoignent (cliquez sur les photos pour les agrandir) :

 

Mais, cerise sur le gâteau, le prêtre de notre paroisse avait organisé une petite procession. La voici :

Mon Agence de Voyages, Colbaca : la dernière ligne droite !

Celles et ceux qui suivent les billets de ce blog sauront que j’ai décidé de profiter des grands changements en Colombie pour créer une Agence de Voyages dans ce pays, car je pense sincèrement que le tourisme va exploser en Colombie et qu’il faut donc profiter de cette opportunité – les premiers acteurs seront les mieux placés ! Mon premier billet sur ce sujet a été publié ici.

Au fait, une parenthèse : si vous aimez les billets de ce blog, je vous invite à visiter la colonne de droite et à cliquer sur l’option “ABONNEZ-VOUS À CE BLOG PAR E-MAIL”. Vous devez simplement renseignez votre adresse e-mail et vous recevrez ainsi une notification par courriel chaque fois qu’un nouveau billet a été publié. C’est totalement gratuit et vous pouvez vous désabonner à tout moment ! Fin de la parenthèse.

Mon Agence de Voyages s’appelle COLBACA :

Colbaca
Colbaca

Au cas où vous vous poseriez la question, COLBACA est une abréviation de :
COLombia
BArranquilla
CAraïbes

La compagnie a maintenant été enregistrée auprès de la Chambre de Commerce. Son nom commercial est donc maintenant protégé en Colombie. Elle est également inscrite au “Registro Nacional de Turismo”.

Donc j’en suis dans la dernière ligne droite ! Je compte la lancer officiellement dès le 2 janvier 2018.

Au début, je compte me concentrer sur deux points principaux :

1)  Un public francophone
2) Des prestations ciblées sur la région colombienne des Caraïbes

Mais, bien naturellement, ceci s’étendra progressivement à un public anglophone et espagnol. Et les services et prestations offerts couvriront également l’ensemble de la Colombie.

Je viens de passer les 6 dernières semaines à sillonner Barranquilla et la région des Caraïbes pour affiner mes offres. Et j’ai contacté moult acteurs dans le domaine du tourisme en Colombie – dans toute la Colombie.

Tout ceci sera naturellement disponible sur le site web de Colbaca qui sera mis en ligne dans les prochains jours, mais qui sera officiellement disponible en janvier 2018.