Le tutoiement et le vouvoiement en Colombie

Les règles du tutoiement et du vouvoiement en Colombie ont toujours été un problème pour moi – parce qu’elles ne sont pas évidentes.

Mais bon, après y avoir vécu depuis 2010, je commence (seulement maintenant) à m’y habituer !

En fait, mon problème est exacerbé par le fait que j’ai vécu en France, puis durant 20 ans au Royaume-Uni…

En France, les règles sont simples : on utilise le tutoiement pour les personnes que l’on connait (famille et amis) et le vouvoiement pour les personnes que l’on ne connait pas.

De plus, le vouvoiement est également une forme de respect, même pour les personnes que l’on connait…

Au Royaume-Uni, les choses sont beaucoup plus simples : le tutoiement et le vouvoiement n’existent pas et l’on dit « you » à tout le monde (béni soit ce pays pour cette règle grammaticale !).

En Colombie, les choses se compliquent…

Au départ, les règles sont les mêmes qu’en France :

  • tutoiement pour les personnes que l’on connait (famille et amis)
  • vouvoiement pour les personnes que l’on ne connait pas

MAIS !

1. Il est courant de passer du vouvoiement au tutoiement durant le cours d’une seule conversation !

Par exemple, vous conduisez votre véhicule et un policier vous interpelle pour vous contrôler. Vous commencez la conversation avec lui en le vouvoyant (« Usted »). Ceci montre initialement votre respect envers lui (de plus, vous ne le connaissez pas).

Puis, durant la conversation, vous allez passer au tutoiement quelques minutes plus tard ! Ceci démontrera que :

a) Vous lui avez fait preuve de respect au début de la conversation
b) Mais bon, au final, il est temps de vous remettre sur un pied d’égalité par rapport à lui ! Vous lui avez montré votre respect au début de la conversation en le vouvoyant, mais il est maintenant temps de lui montrer que vous êtes plus ou moins égal à lui !

Ceci est valable pour toutes les situations. Si, un jour, vous avez l’occasion de rencontrer le président (de la République) Juan Manuel Santos et d’avoir une conversation avec lui, vous commencerez à le vouvoyer puis, durant la conversation, il sera parfaitement normal de passer au tutoiement. Il ne s’en offusquera certainement pas, car cela lui montrera que vous êtes à l’aise avec lui.

2. Le passage du tutoiement au vouvoiement est un véritable signal d’alarme !

Si vous tutoyez normalement une personne et que vous vous mettez à la vouvoyer, c’est normalement parce que vous êtes très fâché(e) avec elle !

Par exemple, votre fils vient de faire une grosse bêtise. Vous allez donc le vouvoyer pour lui montrer votre courroux. Et, de plus, vous n’allez plus utiliser son prénom pour lui montrer à quel point vous êtes courroucé !

Donc, au lieu de lui dire : « Pedro, ¿qué hiciste? » (Pedro, qu’as-tu fait ?), vous allez lui dire : « Señor, ¿qué hizo Usted? » (Monsieur, qu’avez-vous fait ?).

Je le répète, le passage du tutoiement au vouvoiement montre que vous êtes véritablement fâché avec cette personne !

La règle d’or en Colombie est donc de commencer à vouvoyer une personne que vous ne connaissez pas, puis de passer au tutoiement (soit durant la conversation soit lorsque vous la rencontrerez durant une prochaine occasion). Ceci montrera que vous vous sentez à l’aise avec elle.

Laisser un commentaire