Comment téléphoner en Colombie

Si vous pensiez que vous pouviez téléphoner en Colombie comme vous le faites/faisiez en France, vous vous fourvoyez totalement !

Remarque : Ce billet s’applique à la région des Caraïbes de la Colombie. J’ignore si ce que je vais écrire est également valable dans les autres régions du pays. Partagez vos expériences dans les commentaires de ce billet !

En France, c’est plutôt simple : vous appelez quelqu’un et si, après 15 secondes, il/elle ne répond pas, vous tomberez sur son répondeur. À vous donc de laisser un message ou non (le plus souvent, vous le ferez).

En Colombie, non !

Bon, vous tomberez sur son répondeur (« buzón de voz »), mais cela ne servira strictement à rien de lui laisser un message car, dans 95% des cas, cette personne ne le consultera pas (et votre message sera automatiquement effacé après 5 jours).

Il faut en effet savoir que les costeños n’utilisent pas leur service de répondeur : ils n’écouteront pas ceux que vous laissez et ils ne laisseront aucun message sur le vôtre.

Plus important encore : vous appelez quelqu’un et il ne répond pas et vous tombez alors sur son répondeur. Raccrochez immédiatement et ne perdez donc pas de temps à lui laisser un message. Mais rappelez-le immédiatement une seconde fois – et même une troisième fois ! Vous serez surpris de constater combien de personnes décrochent lors du second ou troisième appel.

En effet, votre insistance leur montrera que votre appel est sérieux et que vous désirez communiquer avec eux !

De la même façon, ne vous étonnez-pas si une personne qui n’a pas pu vous joindre (parce que votre mobile était éteint ou parce que vous ne lui avez pas répondu) vous rappellera avec persistance toutes les trente secondes (jusqu’à ce que vous décrochiez ou bien qu’elle se lasse après une demi-douzaine d’essais).

Il est très important de bien comprendre cette attitude culturelle complètement différente de celle de la France !

Laisser un commentaire