Est-il si difficile de respecter les lois de la Colombie ?

Souvent, lorsque je lis les forums, les blogs et les groupes sociaux franco-colombiens, etc., j’ai l’impression (erronée ?) que beaucoup d’étrangers considèrent encore la Colombie comme étant toujours une “république bananière” où beaucoup de choses illégales leur sont permises dès l’instant où :

1) Ils sont des étrangers et pensent ainsi posséder un statut spécial qui leur permettrait d’être au-dessus des lois dans le pays

2) Ils ont de l’argent et pensent que ainsi que leurs dollars/euros leur permettront de résoudre la plupart des problèmes

3) Il y a un certain laxisme en Colombie (ce que je ne vais pas nier), ce qui veut donc dire qu’il faut alors profiter de ce laxisme plutôt que de respecter les lois du pays. La logique derrière ce raisonnement : dès l’instant où tu ne te fais pas attraper, continue de rester dans l’illégalité…

Quelques exemples concrets :

a) À quoi bon respecter les limitations de vitesse ? Si je suis interpellé, un billet de $20.000 arrangera tout…

b) À quoi bon obtenir un visa ? Personne ne m’attrapera si je travaille illégalement en Colombie – ou bien si je dépasse les 3/6 mois auxquels j’ai droit…

c) À quoi bon déclarer mes revenus si je suis résident en Colombie ? De toute façon, ils ne m’attraperont pas. Bien trop compliqué pour eux.

Je n’ai jamais trop bien compris cette arrogance… Si vous aimez un pays, que vous le visitiez en tant que touriste ou bien que vous y viviez comme résident, est-ce trop demander que vous respectiez ses lois ? Ne serait-ce que par respect envers ce pays ?

Laisser un commentaire