Confinement en Colombie (10)

Les choses vont plutôt mal en Colombie. Ou bien il serait plus correct de préciser qu’elles vont plutôt mal là où j’habite, au nord de la Colombie.

Jugez-en vous-mêmes :

La Colombie est divisée en 32 départements (plus Bogotá).

Départements
Départements

Le département où je vis s’appelle « Atlántico ». Sa capitale est Barranquilla.

C’est l’un des plus petits départements (en superficie). 2,5 millions de personnes y vivent, soit 5% de la population totale de la Colombie.

On pourrait donc logiquement penser que, en pourcentage, et par rapport à sa population, le département de l’Atlántico aurait 5% des cas confirmés du Covid-19 en Colombie.

 Ce n’est hélas pas le cas. L’Atlántico n’a pas 5% des cas confirmés du Covid-19 en Colombie. Ni même 10%, 15% ou 20%…

Accrochez-vous bien : Durant les dernières semaines, l’Atlántico a enregistré 50% des cas confirmés en Colombie ! C’est une catastrophe humanitaire sans précédent pour ce petit département.

La gouverneure (Elsa Noguera) a déclaré l’Alerte Rouge et a demandé officiellement de l’aide au gouvernement central du Président Duque.

Le maire de Barranquilla (dont la population représente la moitié de celle du département) nous a déjà imposé un régime draconien de mesures plus ou moins iniques : interdiction de sortir plus d’une fois par semaine (et ce uniquement pour des urgences), interdiction d’acheter et de consommer de l’alcool (pour ne pas encourager les rassemblements ou les fêtes), imposition de la loi martiale (obligation de rester chez soi tous les jours à partir de 20h00 et ce jusqu’à 05h00 le lendemain durant la semaine, plus à partir de 20h00 le vendredi jusqu’à 05h00 le lundi suivant en fin de semaines).

Les soldats patrouillent certains quartiers de la ville qui ont été déjà barricadés pour empêcher leurs habitants de contaminer les autres quartiers avoisinants…

Certains commerces dont l’ouverture avait été assouplie (coiffeurs, papeteries, quincailleries, centres commerciaux, etc.) ont été obligés de fermer à nouveau par décret municipal.

Pour nous qui vivons ici, c’est vraiment un pas en avant et deux pas en arrière…

Et nous n’avons aucune idée où nous allons…

Une réflexion sur « Confinement en Colombie (10) »

Laisser un commentaire