Nelly et le Carnaval de Barranquilla (2009)

Nelly (ma petite amie colombienne) est une grande aficionada du Carnaval de Barranquilla – et elle y participe depuis son plus tendre âge.
 
Chaque année, elle met un point d’honneur à concevoir son propre costume, s’évertuant d’être novatrice tout en respectant les traditions de cet évènement.
 
Cette année, elle m’a demandé si je pouvais lui envoyer un masque spécifique qu’elle avait déniché sur un site Web espagnol et qui, selon elle, ferait "sensation " durant le carnaval. Heureusement, j’ai pu le trouver en France sur un site Web spécialisé et je le lui ai donc envoyé en Colombie (j’ai d’ailleurs été fort étonné qu’elle le reçoive – "Bravo" à La Poste pour son service postal !).
 
Bon, le masque a effectivement fait sensation durant le Carnaval… Voici deux photos prises le mois dernier :
 

 

Le costume et le masque de Nelly

 
Comme je ne cesse de lui dire, ce n’est effectivement pas du meilleur goût ! Mais il ne faut pas oublier que le carnaval a des origines païennes et non pas religieuses. Et que le maître mot reste toujours "provocation" !
 
Voici d’ailleurs le second déguisement que Nelly a utilisé cette année (même costume, mais masque différent – un masque de bruja (sorcière) lors du délifé de la Guacherna). Déguisement qui a réussi à faire la une d’un des plus grands quotidiens de Barranquilla !
 

 

Le costume de sorcière de Nelly

 
Je n’ose même pas penser au costume qu’elle portera l’année prochaine !

Lutter contre le SPAM (les “pourriels”)

Les SPAMs ("pourriels" en français) sont des courriels indésirables qui envahissent votre boîte de réception.
 
Comme tout le monde, vous devez en recevoir. En règle générale, ils vous proposent :
 
– soit d’obtenir du Viagra bon marché
– soit d’agrandir la taille de votre pénis
– soit de jouer au poker en ligne dans les meilleurs casinos virtuels (bien naturellement)
– soit de rencontrer l’âme sœur (généralement en Europe de l’est)
 
Il existe deux solutions principales pour faire face à ce problème :
 
– Configurer votre logiciel de messagerie pour qu’il rejette ces pourriels
– Utiliser une suite de sécurité qui, en plus d’un anti-virus et d’un pare-feu, vous offre également un module "anti-spam" plus ou moins performant
 
Le problème est que ces deux méthodes utilisent des filtres et que, par définition, ces filtres arrêteront toujours des courriels authentiques. Vous devrez donc vérifier régulièrement si votre protection résidente n’a pas, par erreur, intercepté un courriel authentique (perte de temps).
 
Je vous propose une solution alternative que j’utilise depuis de nombreuses années et qui a véritablement changé ma vie (pour le meilleur).
 
C’est un logiciel qui s’appelle MAILWASHER PRO (version 6.3).
 
Le principe est simple : Avant de récupérer vos courriels, vous lancez MAILWASHER PRO qui vous indiquera, dans un tableau récapitulatif, quels courriels se trouvent actuellement sur votre hébergeur (avant que vous ne les récupériez sur votre PC).
 
MAILWASHER PRO effectue un premier tri (près de 100% de réussite), mais vous garder le contrôle sur tout ce qui se passe. Si un courriel authentique a été mis par erreur sur « liste noire », vous le faites savoir à MAILWASHER qui, de plus, apprend de ses erreurs. Vous pouvez même récupérer les courriels que vous avez effacés par erreur.
 
Le principe est donc que vous effaciez les SPAMs avant de les télécharger sur votre PC. Ceci ne prend que quelques secondes (beaucoup moins de temps que de vérifier si vos filtres n’ont pas intercepté des courriels authentiques par erreur).
 
Bon, c’est vrai que ce logiciel est payant (US$ 39,95) et qu’il est en anglais. Mais, croyez-moi, il va changer votre vie. Plus de 8 millions de personnes l’utilisent dans le monde, et il ne faut pas sortir de Polytechnique pour le configurer (et l’utiliser) – même en anglais. Oh, cerises sur le gâteau : Il gère plusieurs comptes de courriel et vous pouvez l’essayer gratuitement pendant 30 jours… 

 

“Le jour de la race” (El día de la raza)

Le 12 octobre est célébré “Le jour de la race” en Colombie (et dans la plupart des pays d’Amérique Latine et d’Amérique Centrale).

En effet, le 12 octobre 1492 un certain Christophe Colomb découvrit le “nouveau monde”. Du métissage qui s’ensuivit entre les conquérants et colons espagnols (latins) et la population locale (les indiens américains) allait naitre une nouvelle race : La race latino-américaine. Un nouvelle race qui, au cours des siècles suivants, allait déveloper sa propre identité et sa propre culture.

Le 12 octobre est donc l’occasion pour les latino-américains de fêter leur héritage hispanique et la naissance de leur race.

En Colombie, “Le jour de la race” est simplement un jour férié… Ne vous attendez donc pas à de grandes manifestations de liesse dans les rues.