Choisir un logement tranquille sur la Côte (des Caraïbes)

Si vous désirez choisir un logement tranquille sur la Côte (des Caraïbes), vous devez impérativement prendre quelques précautions de base.

Voici mes conseils basés sur plus de 12 ans de résidence à Barranquilla -et vous allez me remercier de les avoir partagés !

Les Costeños adorent la musique. Elle fait partie de leur culture et elle est omniprésente. Surtout en fin de fin de semaine dès le vendredi soir.

Les Costeños sont plutôt très égoïstes sur ce point. Ils assument que tout le monde aime écouter la musique – à très haut volume – et ce jusqu’à 4 heures du matin ou plus.

Musique sur la Côte
Musique sur la Côte

Inutile d’appeler la police pour reporter un tapage nocturne – la police vous ignorera. Vous serez alors considéré comme un rabat-joie.

Considérez alors où vous désirez résider :

1) Dans un appartement dans un immeuble (ce sera donc dans la partie nord de Barranquilla).

Vous serez alors l’esclave de vos voisins. Il suffit simplement d’un seul voisin qui décide de jouer de la musique à haut volume dès le matin (et durant la nuit) pour ruiner votre tranquillité. Personne ne pourra rien y faire.

Mes conseils : Avant de louer un appartement dans un immeuble, essayer de le visiter durant le jour (et surtout le soir ) pour vous rendre compte des nuisances sonores. Idéalement, essayez de parler avec quelques locataires pour vous rendre compte de la situation.

2) Dans une maison ou bien dans un appartement d’une maison (premier ou second étage).

Dans ce cas, ce sera alors vos voisins immédiats qu’il vous devra vérifier.

Les Costeños achètent des « picos » (haut-parleurs) très puissants qu’ils placent en dehors de leur maison dès le vendredi soir (et parfois durant la semaine).

Ils sont vraiment très puissants (en général beaucoup plus que 1.000 watts RMS).

Et ils se font entendre dans un rayon de presque un kilomètre ou plus.

Picos de la Côte
Picos de la Côte

En règle générale, ces « picos » sont utilisés dans les zones du sud de la ville de Barranquilla, mais ils sont également utilisés dans certains quartiers « populaires » du nord de la ville.

Mes conseils : Ici également, avant de louer, prenez le temps de visiter le quartier un vendredi soir et un samedi soir pour voir ce qui se passe.

Essayez de faire la différence entre les fêtes ponctuelles (e.g. des anniversaires) et les fêtes systématiques de chaque fin de semaine.

3) Ne choisissez JAMAIS un logement près d’un feu de circulation.

Feux de signalisation
Feux de signalisation

Sur la Côte, dès que le feu passe au vert, toutes les voitures commencent systématiquement à klaxonner (dans les deux sens).

Et encore plus si l’intersection est bloquée (comme cela arrive systématiquement).

Vous subirez donc une véritable cacophonie toutes les 5 minutes (dès que le feu passe au vert).

Mes conseils : Ne choisissez jamais un logement près d’un feu vert/rouge.

4) Ne choisissez jamais un logement près d’une intersection (même sans feux de signalisation).

À Barranquilla, comme dans toutes les autres villes de la Côte, les intersections sont soit prioritaires, soit ont un panneau qui demande de céder la priorité.

Les coupables dans ces cas spécifiques sont les véhicules qui utilisent les artères prioritaires. Dès l’instant où un véhicule arrive à une intersection prioritaire, il klaxonnera systématiquement pour s’annoncer. Le pire ce sont les sempiternelles motos !

Vous entendrez donc un coup de klaxon toutes les 10 secondes ce qui, à la longue, peut être pesant – vous en conviendrez.

Mes conseils : Ne choisissez jamais un logement près d’une intersection.

Conclusions :

Cela peut paraître difficile de pouvoir trouver un logement tranquille à Barranquilla (et dans les autres villes de la Côte), mais cela n’a pas à l’être si vous suivez les simples conseils que je vous ai donnés !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :