Chat colombien hétérochrome

Celles et ceux qui suivent régulièrement ce blog sauront que, chaque soir, je laisse quelques poignées de croquettes sur mon balcon afin d’aider les chats errants de mon quartier.

Mon premier billet sur ce sujet se trouve ici.
Mon second billet se trouve ici.

Vous vous souvenez de la photo du chat blanc que j’avais publié dans le second billet ? La voici :

Un nouveau mendiant nocturne...
Un nouveau mendiant nocturne…

En fait, ce chat blanc est devenu un visiteur un visiteur régulier – même durant le jour ! C’est un jeune chat de 6-7 mois qui est très sympathique. Il passe plusieurs heures par jour devant la porte de ma maison à « converser » et à « socialiser » avec mes autres chats.

Parfois, j’avoue que je le laisse même entrer dans ma maison et il s’entend parfaitement avec mes autres chats. Il n’est ni agressif ni territorial.

Je l’aurais bien adopté, mais je me suis promis/juré que je m’arrêterai à 5 chats, car c’est le nombre maximum d’animaux que je pourrais éventuellement rapatrier en France (si je décide un jour d’y retourner).

J’aime bien m’asseoir une heure ou deux chaque jour sur mon balcon pour lire mon journal tout en fumant ma pipe. Et ce chat blanc est un fidèle compagnon durant cet interlude quotidien. Il se laisse maintenant approcher, et même caresser, et j’ai pris hier une photo de lui :

Chat hétérochromique.
Chat hétérochromique.

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’il avait des yeux de couleurs différentes !

Le terme scientifique est « hétérérochromie » mais, dans le langage courant, on utilise la terminologie « yeux vairons ».

Il est superbe, non ?

Laisser un commentaire