Gérer la vie d’un chat aveugle et sans dents (en Colombie ou ailleurs)

Les fidèles lecteurs qui suivent régulièrement les billets de ce blog sauront que j’ai déjà publié de nombreux billets sur mes chats (que ce soit sur les chats français avec lesquels je suis venu en Colombie ou bien les chats colombiens qui ont décidé de m’adopter alors que je vivais dans leur pays).

L’un de mes chats n’a jamais été mentionné dans ce blog : Myrina.

Myrina
Myrina

C’est une chatoune française qui a traversé l’Océan Atlantique avec moi en 2010.

Elle est née dans un champ auprès de ma maison et faisait mes poubelles à la recherche de nourriture. Un jour, j’ai oublié de fermer la porte de ma maison et elle est entrée dans mon salon. Elle s’est cachée derrière mon sofa en attendant mon retour .

Elle a émergé de sa cachette dès que je suis rentré. Elle m’a regardé, à moitié cachée, derrière ce sofa avec une expression qui semblait dire : “Bon, j’ai pris le risque d’entrer dans ta maison – vas-tu m’accepter ?

Vous me connaissez, je n’ai pas su/pu lui dire “non”.

Voici pourquoi Myrina fait maintenant partie de ma communauté de chats depuis 2004.

En France, elle ne s’est jamais éloignée de plus de 20 mètres de ma maison, préférant le comfort immédiat de ce qu’elle connaissait.

Elle s’est pourtant totalement adaptée à sa nouvelle vie en Colombie. C’est l’un des chats les plus affectueux que je connais.

Sauf que…

Depuis quelques mois, j’avais remarqué des signes inquiétants dans son comportement :

1) Elle se cachait en permanence sous le pouf de mon salon
2) Elle ne mangeait presque plus et ne visitait jamais sa gamelle
3) Elle ne visitait pas non plus son plat et faisait ses besoins sous le pouf

Inquiété par son comportement, je l’ai examiné et je me suis rendu compte qu’elle était totalement aveugle. Elle n’avait aucune idée où elle se trouvait dans ma maison et où se trouvaient ses points de repères.

J’ignore si cela est dû à une cataracte de ses deux yeux au vu de son âge (elle est née le 01.10.2003 et vient donc de célébrer ses 14 ans). Mais la situation ne pouvait pas perdurer.

J’ai donc décidé de la garder dans une de mes chambres (j’ai la chance de vivre dans un appartement avec 3 chambres dont j’utilise l’une en tant que “réserve” pour entreposer mes affaires).

Je lui acheté un nouveau plat exclusif (pour faire ses besoins) et je ferme donc la porte de cette chambre en permanence pour qu’elle ne soit pas dérangée par les autres chats.

Au début, j’avais un peu peur de l’isoler totalement du reste de la maison, mais elle semble totalement heureuse et épanouie seule dans cette chambre. Et, une fois par semaine, je la prend dans ma propre chambre pour qu’elle dorme avec moi (seule). Elle passe la nuit à ronronner sur mon lit et à baver de bonheur car elle est à mes côtés…

J’ai dû également adapter son alimentation, car je me suis rendu également compte qu’elle avait perdu la moitié de ses molaires et ne pouvait donc pas manger les croquettes que le lui donnais… Elle a donc maintenant un régime spécial et exclusif de boîtes ! Régime qui me ruine ! Mais bon, doit-on compter pour les êtres qui vous sont chers ?

Ce n’est pas facile de vieillir…

Mise à jour du 7 décembre 2017 :

Je viens de m’apercevoir que Myrina a perdu quasi la totalité de ses dents ! Ce qui est plutôt étonnant puisqu’elle n’a “que” 14 ans.

Ceci explique donc pourquoi elle a perdu tant de poids, car je lui donnais chaque jour des croquettes qu’elle était tout à fait incapable de manger…

Mais bon, à partir d’aujourd’hui, elle va donc avoir droit à une autre alimentation !

1 réponse à “Gérer la vie d’un chat aveugle et sans dents (en Colombie ou ailleurs)”

Laisser un commentaire