S’occuper des chats errant en Colombie

Celles et ceux qui suivent ce blog sauront que, chaque soir, je laisse quelques poignées de croquettes sur mon balcon afin de nourrir les pauvres chats errant de mon quartier. Cela ne me coûte pas grand chose et, apparemment, cela est un grand réconfort pour les quelques visiteurs nocturnes qui ont pris l’habitude de visiter mon balcon à des heures indues.

Mon premier billet sur ce sujet.
Mon second billet sur ce sujet.

N’oubliez-pas cependant que ces croquettes sont des aliments secs et qu’il est donc impératif de fournir à ces chats une source d’eau.

Ce problème est d’autant plus impératif à Barranquilla (où je vis) sachant qu’il ne pleuvra pas entre les mois de décembre et de mai.

J’ai donc rajouté un bol d’eau sur mon balcon et, à en juger, il était grand temps que je le fasse !

Des croquette, bien sûr, mais n'oubliez-pas l'eau !
Des croquette, bien sûr, mais n’oubliez-pas l’eau !

N’oubliez-pas de changer l’eau chaque jour ! Avec la venue des vents alizés, ce bol se remplira chaque jour de poussière.

Une réflexion sur « S’occuper des chats errant en Colombie »

Laisser un commentaire